Révolution smartphone : impact sur la Protection Travailleur Isolé

Protection Travailleur Isolé et la révolution smartphone


Les dispositifs de Protection Travailleur Isolé sont passés en deux ans d’appareils spécifiques à une simple fonction intégrée dans un téléphone mobile standard (smartphone). La révolution smartphone est à l’origine de cette transformation et permet aujourd’hui aux PTI d’atteindre des niveaux de performances jusque-là inégalés.

Protection Travailleur Isolé dans un smartphone ?

L’affirmation surprend parfois, l’image du PTI étant souvent associée à un boîtier noir avec un bouton rouge, mais les solutions les plus performantes actuellement sur le marché sont directement intégrées dans des téléphones standard type Samsung ou iPhone. Deux éléments technologiques ont permis ce développement :

  • Des systèmes d’exploitation stables et performants : iOS (Apple) ou Android (Google) ont remplacé les environnements Java et Windows mobile 5.0, trop limités ou trop instables pour des applications mobiles destinées à la sécurité des personnes.
  • La présence en standard dans tous les smartphones d’un accéléromètre et d’un GPS. L’accéléromètre est utilisé par les fabricants pour identifier la position du téléphone dans l’espace (vertical ou allongé) et ainsi adapter instantanément la présentation à l’écran. C’est cette même fonction qui permet au dispositif de Protection Travailleur Isolé de détecter la perte de verticalité ou une absence de mouvement prolongée.

Les dispositifs de Protection Travailleur Isolé sont ainsi devenus de «simples» applications mobiles high-tech, très loin du boîtier noir avec un bouton rouge.

Oui mais…

Les smartphones sont-ils vraiment adaptés à un environnement de travail : chantier, industrie, maintenance des installations techniques ? Et plus prosaïquement, est-il nécessaire d’équiper les collaborateurs d’un smartphone pour avoir simplement une touche SOS combinée à la détection de perte de verticalité ?

Mis à part les environnements ATEX (explosifs), les téléphones mobiles aujourd’hui sur le marché s’adaptent parfaitement aux conditions difficiles : utilisation en extérieur (froid, humidité), chutes, voire même, expérience faite, à un environnement corrosif. A tel point que les essais de l’armée américaine pour une utilisation des smartphones en zone de combat se sont avérés particulièrement concluants.

Mais un smartphone, est-ce vraiment nécessaire ? Dans les faits, peu de métiers peuvent se contenter d’une simple touche SOS combinée à la détection de perte de verticalité. Des fonctions d’alerte avancées, la localisation précise du collaborateur en danger (alerte lors d’une activité à l’intérieur d’un bâtiment par exemple) sont généralement nécessaires pour garantir un niveau de sécurité suffisant. La puissance technologique des smartphones fait alors la différence.

Autre point important d’un projet Protection Travailleur Isolé, l’acceptation par les collaborateurs de cet équipement supplémentaire, souvent perçu comme une contrainte, peut se révéler délicate. La mise en place d’une solution sur un smartphone dernière génération va contribuer à lever les principaux freins : simplicité d’utilisation des solutions sur écran tactile, valorisation de la solution PTI et par là même le collaborateur avec une solution et un support high-tech. Pour un coût aujourd’hui très acceptable.

Des solutions Protection Travailleur Isolé plus performantes

Selon un rapport de l’institut de recherche IDC, les ventes de smartphones ont pour la première fois dépassée au second trimestre 2011 celle des téléphone mobiles simples (feature phones) en Europe de l’Ouest. Avec une hausse de 48%, plus de 21 millions de smartphones ont ainsi été vendus, à comparer aux 20,4 millions de feature phones.

L’explosion du marché des smartphones présentent donc ces terminaux intelligents comme finalement des supports naturels pour les dispositifs de Protection Travailleur Isolé.

Au-delà de l’engouement, la révolution smartphone offre de nouvelles possibilités, augmentant de manière significative la performance des solutions PTI :

  • Ergonomie et simplicité d’utilisation avec des écrans tactiles pour une utilisation intuitive.
  • Géolocalisation fonctionnant partout et extension à une géolocalisation indoor précise.
  • Solution sans investissement et évolutive. L’entreprise n’achète plus un équipement PTI dédié rapidement obsolète mais bénéficie avec un simple abonnement d’une solution compatible avec les évolutions de ses téléphones, indépendamment du système d’exploitation (Android ou Apple).
  • Regroupement de toutes les applications métiers sur un même appareil, de la gestion des ordres de mission aux fonctions sécurité.

Les smartphones sont donc en train de passer du gadget pour technophile à un outil de travail standard, contribuant à la performance du dispositif de Protection Travailleur Isolé.

Tablettes tactiles, le futur du PTI GSM ?

Les tablettes tactiles commencent à équiper dans les entreprises, commerciaux et techniciens. Peuvent-elles intégrer une solution de Protection du Travailleur Isolé ?

Technologiquement, oui. Les dernières tablettes sont équipées d’un accéléromètre et de GPS, le tout généralement sous environnement Android (Google). Trois conditions nécessaires et suffisantes.

La question porte en définitive plus sur l’utilisation qui en est faite sur le terrain. Le collaborateur ne porte pas la tablette tactile sur lui ce qui rend les dispositifs d’alerte type détection de perte de verticalité ou absence de mouvement, inopérants. De plus, en cas d’accident, il est peu probable que l’utilisateur puisse attraper sa tablette pour déclencher une alerte.

On peut donc plus imaginer une complémentarité, les tablettes pouvant naturellement assurer un certain nombre de fonctions sécurité, complétées par le smartphone porté par le collaborateur. Une redondance toujours facteur de sécurité.

[Actualisation 05/2018] Objets connectés et wearables (intégration de capteurs dans les vêtements de travail) permettent à présent d’avoir une solution Protection Travailleur Isolé directement sur la tablette du collaborateur.

Mes conseils pour réussir votre projet GSM PTI

  • Choisir une solution évolutive
  • Préférer une solution intégrée à un smartphone dernière génération

Tags:

1 Réponse à la "Révolution smartphone : impact sur la Protection Travailleur Isolé"

  • Guillaume écrit:
    Votre commentaire est en attente de modération
Commenter