Protection du travailleur isolé en 2015 : les tendances à suivre


Dans un contexte de marché du smartphone avec peu d’innovations réelles, les solutions PTI GSM, de plus en plus liées au monde du téléphone mobile, vont-elles connaître en 2015 des évolutions marquantes ? Irons-nous vers plus de technologie ou au contraire vers des offres complémentaires aux fonctions de base d’un dispositif de Protection du Travailleur Isolé ?

Retour sur les tendances 2014

En 2014, le smartphone s’est définitivement imposé comme l’équipement PTI GSM, Android, iPhone ou Windows Phone, robuste, simple ou même phablette. Parallèlement, l’offre des fabricants de téléphones s’est considérablement diversifiée tandis qu’à côté d’un Apple et Samsung jusque-là dominants, d’autres acteurs se hissaient sur le podium : Huawei, Xiaomi, Lenovo et en France, Wiko. Le choix du terminal allant intégrer l’application mobile PTI (DATI) devient donc critique car il peut fortement influer sur la performance globale de la solution.

Comme nous l’évoquions début 2014, la question de la réponse d’urgence est devenue centrale. Les principaux dispositifs de Protection du Travailleur Isolé proposent aujourd’hui cette prestation, généralement sous-traitée à une société de télésurveillance (sécurité). Pour les entreprises, externaliser la gestion des alertes au lieu ‘d’appels automatiques en cascade’ vers des numéros internes (collaborateurs), garantit une réponse immédiate et professionnelle.

En résumé, en 2014 les solutions PTI GSM ont évolué vers une forme plus complète, avec une application mobile intégrée à un smartphone et associée à une centrale de télésurveillance ou un plateau d’assistance.

Vers une uniformisation des solutions ?

Est-on pour autant arrivé à une banalisation des dispositifs de Protection du Travailleur Isolé ? Suffit-il de commander sur internet un smartphone avec une application mobile et trois fonctions (détection de perte de verticalité, SOS, GPS) et de signer un contrat de télésurveillance pour résoudre une question restée ouverte depuis plusieurs années dans l’entreprise ? Pas vraiment.

Clairement, la différence entre les solutions PTI GSM ne se fait pas sur le SOS et la détection de perte de verticalité. L’enjeu est avant tout sur tous les autres aspects, technologie, réponse d’urgence mais également accompagnement et suivi dans le temps. C’est paradoxalement lorsque toutes les solutions semblent se ressembler avec un Samsung XCover 2 (en fin de vie maintenant) massivement choisi par les entreprises pour son caractère robuste, que les différences sont les plus flagrantes.

Les objets connectés, un facteur d’innovation

Ce caractère homothétique des solutions montre néanmoins que peu d’acteurs du marché proposent de réelles innovations.

A l’image du marché des smartphones, les objets connectés représentent cette année l’occasion d’apporter de nombreuses innovations. Le téléphone devient maintenant un équipement central, communiquant avec son environnement, du thermostat au domicile à la voiture. Comment le décliner pour contribuer à la sécurité des travailleurs isolés ?

Comme toute innovation, l’enjeu est de proposer des solutions apportant une amélioration notable à l’utilisateur dans son quotidien. Dans le domaine PTI GSM, on est généralement assez loin du technophile (geek) qui apprécie la nouveauté pour elle-même, mais plutôt avec un utilisateur qui est certes sensible à sa sécurité, mais avec le moins de contraintes possibles et soucieux du respect de sa sphère privée.

Les dispositifs de Protection du Travailleur Isolé ont abandonné leur aspect austère de ‘boitier noir avec un bouton rouge’ pour le tactile et les icônes des smartphones. Une seconde étape est donc à venir et qui accompagnera le mouvement de généralisation en cours.

La technologie seulement ?

Malgré une réglementation en vigueur depuis des années, clarifiée par l’arrêt de la Cour de Cassation en 2008, nombre d’entreprises n’ont pas encore franchi le pas pour équiper leurs travailleurs isolés.

Plus de technologie ou des solutions PTI (DATI) directement téléchargeables depuis l’App Store, Google Play ou Windows Store vont-elles pour autant accélérer l’adoption de PTI GSM ? A échanger régulièrement avec des entreprises débutant leur démarche, rien n’est moins sûr : la problématique reste complexe pour celui qui n’évolue pas dans l’univers technologique et le conseil ainsi que l’accompagnement restent nécessaires.

Conclusion

A quoi ressembleront les dispositifs de Protection du Travailleur Isolé en 2015 ? Des solutions toutes sur smartphones, plus intégrées à leur environnement. Mais toujours avec ce besoin de conseil pour franchir les premières étapes.

Mes conseils pour réussir votre projet PTI GSM

  • Suivre la tendance avec smartphone + gestion des alertes
  • Analyser et comparer les solutions hors SOS et perte de verticalité

Tags: , , ,

3 Les réponses à "Protection du travailleur isolé en 2015 : les tendances à suivre"

  • GUILLEMOIS écrit:
    Votre commentaire est en attente de modération
    • Jennifer T écrit:
      Votre commentaire est en attente de modération
      • Gilles écrit:
        Votre commentaire est en attente de modération
Commenter