Le travailleur isolé ‘digital’