Protection Travailleur Isolé en zone ATEX – Interview d’un spécialiste

Entretien avec Monsieur Michael Baumgartner, directeur de la société Ecom Instruments Suisse, spécialisée dans les équipements destinés à une utilisation en zone ATEX.

 

Pouvez-vous nous présenter la société Ecom Instruments ?

Ecom Instruments est spécialisée dans les équipements destinés à une utilisation en environnement explosif. Depuis plus de 25 ans, nous développons et fabriquons tous les équipements portables dont un collaborateur a besoin en zone ATEX : moyens de communication, ordinateurs portables, appareils de mesure et d’identification, sources lumineuses. Nous travaillons toujours en étroite collaboration avec des partenaires leaders dans leur domaine, Sonim par exemple, pour les téléphones mobiles ultra résistants.

Ecom Instruments est présente en Europe, aux Etats-Unis et en Asie avec des centres de service en Allemagne, à Singapour et Houston.

 

Dans le cadre de la Protection Travailleur Isolé, quelle est la différence entre un téléphone standard et un téléphone ATEX ?

Un téléphone certifié ATEX respecte les critères énoncés par la directive européenne ATEX 94/9/CE : l’appareil ne doit pas déclencher d’explosion en zone ATEX. Un téléphone standard pourrait causer une explosion pour au moins trois raisons : étincelle d’origine électrique (court-circuit), point chaud (> température d’auto-inflammation) ou décharge électrostatique.

 

Comment rendre un téléphone ATEX ?

La première étape consiste à analyser le téléphone et identifier tous les points pouvant présenter un risque potentiel, en ATEX Zone 1 et Zone 2. Nous devons garantir la sécurité même en cas de dysfonctionnement de l’appareil.

Nous cherchons ensuite la solution la plus adaptée dans chaque cas :

  • Par des moyens intrinsèques afin de supprimer tout risque (fusible dans le cas d’un éventuel court-circuit par exemple), ou

  • En isolant l’élément à risque, par exemple en l’encapsulant dans de la résine.

Il s’agit d’une démarche nécessitant une très forte expertise technique et qui représente un investissement conséquent.

 

Quelles recommandations donnez-vous aux utilisateurs de téléphones ATEX, en particulier pour la Protection Travailleur Isolé ?

Les collaborateurs intervenant en zone ATEX utilisent souvent des accessoires comme des chargeurs voiture ou des kits mains libres. Attention à n’utiliser que des accessoires qui ont été homologués par le fabricant. L’utilisation d’un accessoire non homologué pourrait en effet endommager une protection ATEX et ainsi compromettre, sans le savoir, la sécurité de la solution.

 

Comment voyez-vous l’évolution des téléphones ATEX ?

Les téléphones ATEX, notamment pour la Protection Travailleur Isolé, se rapprochent de plus en plus des téléphones standard. Il y a encore quelques années, nous n’avions pas de vibreur ou d’appareil photo intégré. Nous aurons bientôt de véritables smartphones ATEX, ce qui améliorera encore les solutions de Protection Travailleur Isolé qui y sont intégrées.

Plus d’informations sur les équipements ATEX d’Ecom Instruments et les dispositifs de Protection Travailleur Isolé.

 

Mes conseils pour réussir votre projet GSM PTI

  • Evaluer les performances en communication des terminaux ATEX retenus
  • Analyser les performances des dispositifs Protection Travailleur Isolé intégrés, assez éloignés de ceux aujourd’hui sur smartphone

Tags:

Commenter