« Téléphone PTI, c’est juste pour se couvrir »